Via Garona

C’est le nom du chemin qui, sur 170 km, relie depuis l’été 2017 Toulouse à Saint-Bertrand-de-Comminges. Baptisé GR 861, il reprend en partie un itinéraire emprunté jadis par les pèlerins se rendant à Saint-Jacques-de-Compostelle. Il s’agit d’un itinéraire secondaire permettant de relier celui du nord (voie Tolosana ou voie d’Arles, aujourd’hui GR 653) et celui du sud (voie du piémont pyrénéen, aujourd’hui GR 78).

Ces deux chemins se rejoignent à Oloron-Sainte-Marie.

Le plus fréquenté par les pèlerins du Moyen-Age (parce que c’était le plus facile) était celui du nord  : venant d’Arles, il passe par Saint Guilhem le Désert, Castres, Revel, Toulouse, L’Isle-Jourdain, Auch, Morlaas et Oloron-Sainte-Marie. A partir de là, il est possible de descendre vers le sud et franchir le col du Somport ou poursuivre vers l’ouest pour atteindre Saint Jean Pied de Port et le col de Roncevaux.

L’autre itinéraire passe par Montpellier, Béziers, Carcassonne, Mirepoix, Pamiers, Le Mas d’Azil, Saint-Lizier, Castillon-en-Couserans, le col du Portet d’Aspet, Saint-Bertrand-de-Comminges, Bagnères-de-Bigorre, Arudy et Oloron-Sainte-Marie.

Le Conseil départemental a souhaité « redonner vie » à ce chemin afin de promouvoir le développement du tourisme tout en protégeant la biodiversité au sein d’espaces agricoles.

Voici le tracé de ce chemin sur notre territoire. Quittant Saint-Martory par le Barrerat, il quitte bientôt la route à gauche pour traverser des prairies et pénétrer dans un bois où coule le ruisseau de Peyroutou. Arrivé à l’Escalère, le chemin monte aux Lancés puis redescend vers la route départementale qu’il franchit au lavoir du fond de la côte. Il longe ensuite le ruisseau de Bonnefont, passe devant le lavoir de la Mesplère et continue jusqu’à la route départementale allant à Bonnefont (Lotissement Le Galin). Il revient un peu vers le village et prend à gauche le Carrelot du Buc. Cette montée aboutit à la route départementale allant vers Sepx (route des Lacombes). A l’oratoire de Sainte-Germaine, il tourne à gauche (chemin de Mengon) et descend jusqu’au Fond du Bois. Là, il bifurque à gauche sur le chemin de Nankin et aboutit à l’abbaye de Bonnefont.